Co-propriété Eau de Robec

Description du projet

Le procédé géomagnétique est basé sur un principe qui ne nécessite aucune intervention directe sur les murs. Il est de ce fait non destructif.

Solution proposée

Ce procédé ne s’attaque pas à l’humidité montante elle-même, mais à sa cause et aux phénomènes qui la provoquent.

Lorsque les murs d’un bâtiment présentent des remontées d’humidité par capillarité, ces remontées sont dues le plus souvent au « magnétisme terrestre ».

Contactez-nous pour une expertise

Le procédé géomagnétique

Cet ensemble de phénomènes magnétiques terrestres se compose de courants alternatifs, émis sous forme d’ondes telluriques et provoqués par l’eau en mouvement dans le sol (nappes phréatiques, sources, cours d’eau souterrains), la présence de failles géologiques, de glissements de terrain mettant en contact des couches de sol de nature différente.

Lorsqu’un bâtiment est traversé par ces champs magnétiques, il se forme dans les murs des charges électriques. De ces charges électriques il résulte une force électromotrice (f.é.m) dont la différence de potentiel est mesurable sur le mur, entre le bas de celui-ci et la limite d’humidité (frange d’humidité).

Cette force électromotrice crée à son tour un champ électrique (en courant continu), donnant naissance à une force mécanique dirigée de bas en haut. Cette force a pour effet de « pomper » les molécules d’eau vers le haut du mur jusqu’à leur niveau d’équilibre.

Lorsqu’il y a déplacement d’eau dans ce mur, la partie humide se change électriquement et sa charge est opposée à celle du mur encore sec. Cette nouvelle différence de potentiel engendre un second champ électrique donnant naissance à une force supplémentaire provoquant une remontée encore plus importante de l’eau dans les murs.

L’incidence de ces « champs de stimulation magnétique » sur les murs est d’autant plus importante que la constante diélectrique, de ces murs est faible.

Le procédé géomagnétique consiste à développer un contrechamp qui s’oppose à l’action des champs de stimulation magnétique naturels, au niveau des murs, de façon à les « dépolariser ».

La résultante entre ces champs naturels et le contrechamp ainsi crée, supprime les remontées d’humidité dans les murs. Le mur se « dépolarise » et on peut vérifier l’absence de toutes charges et différence de potentiel électrique.

Les qualités dynamiques de l’eau, elles aussi modifiées, c’est à dire, augmentation de la tension superficielle, diminution de l’angle du ménisque dans les capillaires et modification de la fréquence « Spin ».

L’énergie nécessaire à l’alimentation de l’appareil géomagnétique est puisée dans les champs de stimulation géomagnétique. Elle est très faible, de l’ordre de quelques dizaines de uW, mais néanmoins suffisante pour parvenir au résultat souhaité.

L’emplacement de l’appareil est déterminé en fonction des mesures d’intensité des champs et de la surface à traiter.

On arrive de cette manière à contrer ces champs, ce qui a pour effet de corriger localement la cause de l’humidité.

Les murs ainsi traités à distance n’absorbent plus d’humidité et redeviennent sains après une période d’évaporation de l’humidité contenue dans les structures. L’intérêt du procédé est évident puisqu’il n’apporte aucune modification esthétique ou physique aux bâtiments ni dégradation de par sa mise en place (Percements, tronçonnage, etc…)

Chantier à Quincampoix

CONTACTEZ NOUS

BATISEK Expert E.P.D.I Pathologie du bâtiment Traitement de l'humidité Expert chiffreur sinistre assurance Assistance à maitrise d’ouvrage Certifié A d’AP Audit transition énergétique

Addresse:

82 rue Jeanne d’Arc
76000 ROUEN

Téléphone:

+33 967 270 435

Horaires:

Lun-Vend 8h – 18h
Sam-Dim Fermé




    Jusqu'à 30 ans de garantie

    Procédés brevetés et certifiés

    Techniciens qualifiés et expérimentés

    Solutions de financement

    Enable Notifications    OK No thanks